L’attente

Maxence

Jeudi 16 juillet 2009 vers 16 h, salle d’embarquement de l’aéroport de Bordeau Mérignac. J’attends d’enregistrer avant de rentrer à Lyon. Il fait chaud, si chaud dans la voiture qui nous emmène à l’aéroport, que Maxence s’est endormi dans les bras de sa mère à peine rentré dans le hall. Ce garçon toujours enjoué est vif, alerte sans être remuant, un formidable compagnon pour le grand enfant qu’il m’arrive d’être en sa compagnie. Ce petit prince blotti contre sa maman attire une nouvelle fois mon attention et je sors l’appareil.

L'attente…

J’aime bien ce qui se détache de cette photo, l’équilibre penché des ports de tête, les bras de Maxence et François qui cernent le bas de l’image, les variations de couleurs bleues ça et là, la quiétude qui transparait dans cette image , à peine troublée par le mouvement de la main de François…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *