Monaco, mon désir

Lors de l’édition 1983 du Grand prix de Monaco, le pilote français Jacques Laffite, alors pilote pour l’équipe britannique de Franck Williams, crut bien ravir les honneurs de la victoire à son fameux coéquipier, le champion du monde en titre Kéké Rosberg.

 

Grand prix de Monaco 1983
Diorma Jacques Laffite Monaco 1983

Une boite de vitesse cassée mit fin à la remontée entamée par Laffite depuis la seconde position et alors que Rosberg était en proie à des coupures de son moteur qui le ralentissaient sensiblement. L’une des plus grandes déceptions de Jacques Laffite au cours d’une carrière bien remplie, comme le rapporte l’interview réalisée alors par le journaliste britannique Adam Cooper.

Grand prix de Monaco 1983
Tableau diorama du Grand prix de Monaco 1983

Il m’a semblé intéressant d’expérimenter une nouvelle façon de mettre en valeur des miniatures de qualité (ici à l’échelle 1/18e) : les mettre en scène dans un tableau diorama illustrant un récit à valeur d’épopée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *