Katia Bronska, une pianiste virtuose

J’ai eu le plaisir et la chance de faire la connaissance d’une pianiste sensible et extraordinaire il-y-a quelques années alors que je vivais à paris. Elle s’appelle Katia Bronska. Les mots sont de bien peu de choses pour décrire son talent tout autant que son élégance et l’amour de son art, qu’elle partageait avec une joie non dissimulée avec tout ceux qui l’approchaient.

Katia m’a laissé la photographier durant ses répétitions ou à l’occasion de l’un ou l’autre des concerts qu’elle donna à Paris. Sans jamais me poser de questions. La magie opérait dans ces moments musicaux d’une rare intensité ; Katia joue merveilleusement Chopin et Schumann – et le piano à queue, ce fameux Steinway remarquablement accordé par Fabrini en Italie – achevait de magnifier l’instant.

Quelle ne fut pas ma surprise quand Katia me demanda si j’acceptais qu’elle utilise une de mes photographie pour la création de son site internet. J’acceptais tout naturellement et le résultat – rythmé par son jeu au piano en ouverture de home page – me remémore à chaque fois ces caresse de l’âme que Katia prodiguait par son jeu d’une délicatesse presque surnaturelle…

Katia Bronska en récital

 

J’aime cette photo de Katia Bronska qui semble dire son bonheur alors qu’elle achève un récital, ces flous délicats qui traduisent presque la vibration particulière qui règne dans la salle à cet instant. Je remercie mon confrère Frédéric Lemercier qui en a tiré la quintessence – ce monochrome bleu si fort et si éthéré tout à la fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *